Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
Intention du Pape (novembre 2017)
Pour l’évangélisation :
Pour les chrétiens d’Asie afin qu’en témoignant de l’Évangile par la parole et l’action, ils favorisent le dialogue, la paix et la compréhension réciproque, particulièrement avec les membres d’autres religions.
Saint André de l’Europe
24 Bis rue de saint-Pétersbourg
75008 PARIS
Tél : 01 44 70 79 00
Fax : 09 57 84 35 08
INFO LETTRE
pour suivre les activités de la paroisse

  • Site Sitio.guide : site d’accompagnement humain mis en place par le diocèse de Paris.
    Le Père jésuite Adrien Lentiampa nous introduit à la médiation avec les lectures du 33ème dimanche du Temps Ordinaire. « Ce que le Seigneur attend de celui à qui il montre sa générosité est qu’il puisse fructifier ses dons, pour sa plus grande gloire. »

    Dernières publications


    Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
    Accueil « les événements « bénédiction et installation des cloches

    bénédiction et installation des cloches

    Album photos

    signification de la célébration de bénédiction.

    Pour les croyants, la voix des cloches est tout à la fois un appel que Dieu leur adresse pour se rassembler autour de Lui et aussi un rappel constant de sa présence invisible au milieu d’eux. Elle souligne l’importance du temps qui passe, invitant chacun à vivre « l’aujourd’hui de Dieu » « N’est-il rien de plus précieux que le temps puisqu’il est le prix de l’éternité ? » (Charles Baudelaire, « Le spleen de Paris »).

    A l’occasion de la bénédiction de deux nouvelles cloches de l’église de la Trinité-des-Monts, à Rome, le cardinal Poupard concluait son homélie en ses termes : « ...Notre belle vocation chrétienne de propager au monde la bonne nouvelle de l’évangile, les cloches nous la rappellent. Leurs ondes qui se propagent en tout l’air environnant nous appellent aussi à vibrer de l’amour du Sauveur, à le diffuser en tous les milieux de nos vies, à annoncer que « les temps sont accomplis » [...] et à chanter à toute volée notre joie et notre action de grâce pour le mystère de l’Alliance réalisé dans le Christ... » (Osservatore romano ; 7 mars 2006).

    Si les clochent sont accordées pour « sonner juste », elles rappellent à la communauté des croyants qu’elle se doit de vivre dans l’harmonie de la foi, de l’espérance et de l’amour car « la charité n’a pas d’heure » (Mgr Jean Rodhain, fondateur du Secours catholique) (Norbert Hennique)

    voir les photos


    FAUSTINE. Fondue pour la paroisse en 2016, année de la Miséricorde, elle assure la sonnerie des heures. Le logo de l’année de la miséricorde est gravé. Soeur Faustine répandit le message de la Miséricorde du Seigneur. Elle institua « l’heure de la miséri-corde ». Chaque vendredi, à 15 heures, elle fait mé-moire du salut de Jésus, offrant sa vie pour tous les pécheurs. Dans notre quartier, Faustine rappellera que chaque heure qui passe est l’occasion de vivre cette miséricorde ! Note : LA

    « A CETTE HEURE GRÂCE FUT DONNÉE AU MONDE ENTIER. LA MISÉRICORDE L’EMPORTA SUR LA JUSTICE. TU PEUX TOUT OBTENIR POUR TOI ET POUR LES AUTRES »

    Les autres cloches portent le nom des patrons de l’Europe

    BENOÎT (5° s.) patron de l’Europe en 1964 par Paul VI. Sa règle monastique eut une influence considérable sur le monachisme occidental et sur la culture européenne médiévale. Messager de paix et d’unité au-delà des frontières. Ce sera la seule cloche mobile qui pourra sonner à la volée. Note : MI

    CYRILLE (9°s.) À l’origine de l’alphabet cyrillique qu’il « inventa » pour transmettre la révélation chrétienne en slavon, langue parlée. Proclamé co-patron de l’Europe par Jean-Paul II en décembre 1980. Note : SI

    METHODE (9° s.) Après la mort de Cyrille, Méthode poursuivit seul l’œuvre d’évangélisation de son frère et c’est grâce à eux que les Slaves ont pu devenir chrétiens. Note : DO#

    BRIGITTE DE SUEDE (14° s.) Co-patronne en oct 1999 Elle vécut avec son mari un engagement envers les pauvres et les malades, offrant un témoignage de foi pour tous les couples chrétiens. Veuve, elle continua cette œuvre de charité dans la vie monastique. Note : RE

    CATHERINE DE SIENNE (14° s.) Docteur de l’Église. Elle travailla à l’unité de L’Église au moment du grand schisme, et entra avec foi dans le vif des problèmes sociaux et politiques qui ont déchiré l’Europe de son époque Note : MI

    THERESE-BENEDICTE DE LA CROIX (EDITH STEIN) (20°s.) Au sein d’une époque tourmentée, de culture juive, philosophe, puis carmélite, elle est signe de dialogue entre la foi et la raison, et entre les religions ; victime du nazisme et de la haine, elle est un témoignage de paix

     

    Copyright - Paroisse de Saint-André de l’Europe- 2014